Développement personnel

Et si nous discutions avec notre corps physique!

corps-physique-psychologie

Souvent malmené par notre alimentation, nos activités, nos déboires, nos attentes, notre corps porte les stigmates de ce que nous lui faisons vivre. Quelle place lui accordons-nous véritablement ? Comment le considérons-nous ? Notre corps a bien des choses à nous apprendre sur la personne que nous sommes, arrêtons-nous et écoutons-le.

Que nommons-nous le corps physique ?

Selon la médecine quantique, nous sommes composés de différents corps. Le corps physique est le corps que nous voyons, celui que nous pouvons toucher. Il est fait de matières physiques et est palpable. Notre corps nous permet de faire, de matérialiser, de créer, d’agir! De plus, il donne des informations sous forme de sensations, concernant notre état interne, émotionnel et/ou psychique. Tout au long de notre vie, il grandit, il mute, se transforme, marquant notre évolution en tant qu’être vivant, dans notre singularité. Chacun marque son individualité dans sa différence physique et dans ce qu’il entreprend.

Par ailleurs, le corps physique représente une partie de nous, la face visible, ce que tout le monde peu voir. La plupart du temps, nous sommes « gouvernés » par des critères sociaux, en fonction de notre environnement et notre entourage. Nous sommes rarement pleinement satisfait de notre corps. Sujets aux complexes, nous regardons chez l’autre ce que nous envions, ce que nous n’avons pas. Nous nous comparons, comme s’il existait une « norme » disant ce qui est « le plus joli », ce qui est « en meilleure forme ». Ainsi, nous « devons » avoir tel ou tel corps, selon des croyances, nos propres croyances, qui induisent une image de perfection. Mais cette perfection est de l’ordre du fantasme, car nous savons que c’est une illusion, qu’il n’y a pas de fin. Nous ne serons jamais satisfait tant que nous sommes régis par ces « normes ». Nous en détacher nous permettrait de retrouver la liberté d’être comme nous sommes, sans coller à un certaine image. 

Ne craignez pas la perfection. Vous n’y parviendrait jamais, Salvador Dali

Que représente le corps physique en Psychologie ?

corps-psychologieEn Psychologie, notre corps est le messager de l’inconscient. Il va se mouvoir et fonctionner en résonance avec ce qui se passe pour nous à chaque moment de notre vie. Toutes les manifestations de l’esprit par le corps est appelé : somatisation. Que ce soit un conflit psychique, une émotion refoulée, ou un mal être latent, chacun d’entre eux se révèlent à nous par d’autres biais que celui la parole. Notre corps prend le relais de notre mental. Ainsi, nous pouvons tomber malades ou développer des comportements de dépendance physique en fonction de ce qui se passe pour nous.

Lors de certains événements de vie, nous n’avons pu laisser place à l’expression de ce que nous ressentions, ce que nous pensions. L’inconscient s’est alors emparé de ces ressentis car cela pouvait nous être trop insupportables, trop incompréhensibles. Par la suite, lorsque nous vivons des situations semblables, la blessure ancienne réémerge. Notre inconscient travestit alors les émotions et les pensées en lien avec cette blessures, et les matérialise par les maux du corps. c’est ainsi que notre souffrance psychique va s’exprimer à travers notre corps.

C’est le non-dit qui marque le corps, Françoise Dolto

En définitive, ce que dit notre corps physique à travers les maladies ou les douleurs sont des indices sur ce qui se passe au plus profond de nous. C’est pourquoi, de nombreux thérapeutes, comme les psychologues, utilisent les maux du corps pour comprendre les mots de l’esprit.

Comment nous connecter à notre corps physique ?

A chaque instant, nous pouvons nous connecter à notre corps et être attentif. Comme nous le disions plus haut, il a bien des choses à nous dire. Les signes sont là, c’est à nous de regarder, d’observer et d’écouter, ce que notre corps dit.

sens-corps-psychologieDans notre quotidien, il s’agit de prendre conscience de tout ce que notre corps nous dit, à travers les sensations que nous ressentons. Ces dernières viennent exprimer nos pensées, nos émotions, et ce qui se passe dans le tréfonds de notre être. En identifiant nos sensations physiques, nous pouvons mettre des mots pour mieux communiquer à l’autre ce que nous ressentons ou pensons. Nous laissons ainsi place à plus de compréhension et d’empathie les uns envers les autres en améliorant notre communication.

La méditation, le yoga, la respiration, le scan corporel, la pleine conscience sont des techniques qui nous permettent d’appréhender notre corps physique.

Gardons à l’esprit qu’en prenant soin de notre corps physique, en étant à son écoute, nous prenons soin de nous. Car, c’est tout notre être qui est entendu, nos pensées, nos émotions et nos sensations physiques. Souvenons-nous que nous sommes un tout et que notre corps ne peut être dissocier de notre esprit et de notre cœur.

Janie Aschieri – Psychologue


Bourbeau, L. (1997). Ton corps dit : Aime-toi!, Editions ETC INC. 

Chang, S-T. (1989). Le système complet d’autoguérison. Les exercices taoïstes internes, Editions Godefroy.

Odoul, M. (2002). Dis-moi où tu as mal. Je te dirai pourquoi. Les cris du corps sont des messages de l’âme, Editions Albin Michel.