Développement personnel

Plus de cohérence cardiaque avec la respiration en 365

cohérence-cardiaque-psy-a-distance

Et si nous apprenions à respirer pour prendre soin de notre corps et de notre esprit. En psychologie, la respiration est un outil qui permet notamment de gérer des situations faisant ressentir des émotions désagréables. La cohérence cardiaque est principalement connu pour ses effets sur le stress mais elle apporte bien plus que cela à notre organisme.

Qu’appelle-t-on la cohérence cardiaque?

Le rythme du cœur varie en permanence afin de s’adapter à un environnement en perpétuel changement. C’est ce que l’on nomme la variabilité cardiaque ou encore la fréquence cardiaque.

 La cohérence cardiaque est la courbe de la variabilité cardiaque qui entre en cohérence avec la respiration, (Dr David O’Hare, 2012)

La cohérence cardiaque est une pratique de respiration consciente. Cette technique vise à contrôler les accélérations et les ralentissements du cœur et à réguler la variabilité cardiaque et son amplitude. L’amplitude est l’écart entre les points extrêmes d’une courbe, son minimum et son maximum. D’après O’Hare (2012), plus l’amplitude de la variabilité cardiaque est élevée, plus l’état d’équilibre et de santé est optimal, et plus l’espérance de vie est importante.

cohérence-cardiaque-psy-a-distance

Vous pouvez observer sur l’électrocardiogramme ci-dessus que la respiration consciente agit sur l’amplitude de la variabilité cardiaque et donne à la courbe une allure moins chaotique et plus harmonieuse.

Les effets de la cohérence cardiaque

La cohérence cardiaque a plusieurs effets sur l’organisme. Tout d’abord, elle permet la régulation de certaines hormones agissant sur le ralentissement du vieillissement (DHEA), sur le système immunitaire (IgA) et sur la gestion du stress (cortisol). Ensuite, la cohérence cardiaque améliore la régulation du sucre, la récupération à l’effort et les capacités de concentration et de mémorisation. Elle contribue aussi à la réduction de l’hypertension artérielle, des maladies asthmatiques et des troubles attentionnels et hyperactifs. Enfin, la cohérence cardiaque favorise le calme général et le recentrage émotionnel en réduisant la perception des émotions désagréables.

Comment pratiquer la respiration en 365?

La cohérence cardiaque en 365 se pratique tous les jours. Ses effets sur l’organisme durent environ 4h. Il est donc conseillé d’espacer les exercices respiratoires de 4 ou 5h. Trois fois par jour est l’idéal, selon le Dr David O’Hare. Nous pouvons, par exemple, prendre 5 minutes après nous être levés, puis avant le déjeuner et en milieu d’après-midi. Les conditions sont simples, être confortablement assis, dans un lieu calme où nous ne serons pas dérangés. Dans un premier temps, prendre une inspiration douce et profonde par le nez en comptant 5 secondes. Puis, faire de même pour l’expiration mais cette fois-ci en laissant l’air sortir par la bouche. Il est important de respirer par le ventre. En apposant une main dessus nous sentons le gonflement et le relâchement lors de nos respirations. Six respirations complètes sont recommandées pour effectuer l’exercice. Cela durera environ 5 minutes.

3 fois par jour / 6 respirations / 5 minutes

Quelles autres facteurs agissent sur la fréquence cardiaque?

L’exercice physique régulier, le repos, la relaxation, la méditation et toutes pratiques semblables, mais aussi, l’alimentation équilibrée, le sommeil satisfaisant, l’hydratation et l’amour épanoui. Tout état de bien-être qui est bénéfique à la santé participe aussi à la variabilité cardiaque.

Janie Aschieri – Psychologue


 O’Hare, D. (2012) Cohérence cardiaque 365, Thierry Souccar Editions.

Laisser un commentaire