Outils thérapeutiques

Quand l’écriture libère l’esprit du flot de nos pensées

écriture

Ah l’écriture, cette façon que nous avons de communiquer en inscrivant des symboles sur un support…

COMMENÇONS par un peu d’histoire

Lors de la période préhistorique, les Hommes dessinaient sur les murs, gravaient l’argile, souvent sous forme de fresques. Cela avait pour but de transmettre leur savoirs aux autres : avertir des dangers, perpétuer des techniques de chasse ou de survie…

histoire-écritureAfin de communiquer via un socle commun, les être humains ont développé des symboles subjectifs pour représenter toutes les choses et actions faisant partie de leur monde, de leur environnement. En 3300 ans avant J-C, les grecs inventent un premier alphabet comprenant des consonnes et des voyelles.

Depuis, l’écriture est un type langage qui existe partout dans le monde sous différentes formes : le sanskrit, l’écriture arabe, l’alphabet latin… Chaque civilisation a construit sa manière de communiquer à l’écrit selon sa culture, ses traditions, son vécu. L’écriture ne cesse d’évoluer à travers nos sociétés.

A quoi sert l’écriture?

A sa création, l’écriture avait pour objectif de faciliter le commerce et l’échange. En évoluant, il est clair qu’écrire nous a et nous apporte bien plus.

Lorsque nous nous mettons à écrire, nous lançons notre processus de créativité. C’est sous forme de mots qu’une partie de nous-même se reflète. Nous faisons vivre nos pensées, nous leur donnons une consistance. Nous pouvons ainsi exprimer, extérioriser notre ressenti, nos émotions, ce que notre dialogue interne nous répète incessamment. Ainsi, nous gagnons en liberté à travers une action, celle d’écrire!!

Mais ce n’est pas tout!! L’écriture permet aussi de laisser une trace, de transmettre à soi et à l’autre ce qu’il y a au fond de nous. Nous laissons, à ce moment là, libre court à notre imagination, à notre créativité… Aucune limite n’existe, tout peut-être écrit. Quand nous prenons le temps d’écrire, nous nous accordons un temps à nous-même, où nous sommes dans le moment présent, dans l’ici et le maintenant.

écriture-psycho
« Ce qu’on ne peut pas dire, il ne faut surtout pas le taire, mais l’écrire », Jacques Derrida
L’écriture et ses effets sur notre santé

Selon Piolat et Bannour (2011), « évoquer plusieurs fois de suite ses émotions et pensées profondes sur des expériences personnelles positives ou négatives, a un impact bénéfique sur la santé physique et psychologique des rédacteurs ».

En effet, l’écriture facilite l’apprentissage, notamment par la mémoire visuelle. Elle augmente la concentration de la tâche effectuée. Une sensation de sérénité et d’apaisement prend place pendant et après avoir écrit. Les muscles se détendent, nous avons lâché. L’écriture peut aider certaines personnes qui ont des difficultés à s’endormir, notamment lorsque la pensée ne s’arrête pas.

De plus, des ateliers d’écriture auprès de malades ont montré une amélioration de leur qualité de vie. Cet art thérapeutique est utilisé pour réduire le stress et lutter contre la dépression. Au niveau des organes, il a été observé une baisse de la pression artérielle et un meilleur fonctionnement du foie. Ce dernier étant décrit comme l’organe « siège des émotions », l’écriture permet de libérer une partie de notre charge émotionnelle.

Ecrire, c’est ranger le bordel que nous avons dans notre tête

Avis d’une experte, Florence, prof de FRANÇAIS et coach

« Je laissais ma main écrire sans réfléchir. J’ai écrit comme ça une centaine de poèmes. Cela me réveillait parfois la nuit… Mon activité d’aujourd’hui consiste à écrire trois pages. C’est exprimer des souhaits, des rêves, faire le point, parler à qui je veux… Je me confie, comme dans un journal intime… Voilà ! »

Dans sa pratique, en tant que professeur de français en lycée, Florence donne la possibilité aux étudiants d’écrire un texte libre avec quelques mots imposés ou en s’appuyant sur une image. « Ils apprécient beaucoup et sont souvent surpris de leur production, ils sont plutôt fiers ».

En plus d’apporter des bénéfices à notre corps et notre esprit, l’écriture semble avoir le pouvoir de gagner en estime de soi!!

Je me lance mais j’écris quoi? Et avec quoi?

Concernant les outils que vous pouvez utiliser pour écrire cela ne tient qu’à vous!! Stylo, crayon de papier, de couleurs, feutres, peinture, machine à écrire, ordinateur, etc. Certains utilisent des bouts de papier qu’ils jettent ou qu’ils conservent. D’autres écrivent sur des cahiers, des blocs notes, ont des dossiers… Vous avez l’embarras du choix!!

Pour ce qui est de QUOI écrire, vous avec deux choix : l’écriture expressive et l’écriture imaginaire. La première consiste à exprimer ce qui se passe pour vous, votre ressenti, vos émotions, vos expériences, vos coups de gueule, vos moments de bonheur, etc. Pour la deuxième, vous vous plonger dans votre imaginaire en racontant une histoire à travers un poème, un roman, une bande dessinée, une chanson, etc.

Dans tous les cas, l’écriture est un art sans limite qui vous appartient. Vous pouvez l’illustrer par des dessins, des formes ou laisser votre esprit écrire, rien qu’écrire. La création viendra de soi, viendra de vous!!

Janie Aschieri – Psychologue


Piolat, A. & Bannour, R. (2011). Les effets de l’écriture sur la santé physique et psychologique des rédacteurs : un bilan, des perspectives de recherche, Elsevier Masson.

https://nouvelles.umontreal.ca/article/2015/03/09/ecrire-pour-avoir-le-dessus-sur-sa-maladie/