Outils thérapeutiques

Souriez, c’est bon pour la santé!!

Sourie-Bien-être

Le sourire est bien plus que l’expression de la joie. Grâce à lui nous communiquons, nous partageons, nous transmettons une sensation intérieure, un état, une émotion. Ses effets positifs sur le corps et l’esprit méritent toute notre attention.

Les sourires sont à l’humanité ce que les rayons du soleil sont aux fleurs, Joseph Addison

Petit point sur les émotions et leur fonction

Dans la littérature, certains auteurs comme Jean Cottraux et Charles Darwin se rejoignent sur le fait que les émotions ont toutes une fonction particulière. Grâce à elles, nous pouvons nous adapter à notre environnement selon ce que nous percevons de ce dernier. Par exemple, la peur sert à faire face à une situation perçue comme dangereuse. La joie, quant à elle, permet de renforcer le lien avec les autres via une énergie positive.

Chaque émotion se manifeste chez l’être humain par une expression faciale. Selon Paul Ekman, cette dernière serait universelle et ne dépendrait pas de la culture des personnes. Ainsi, des yeux rayonnants, des coins de la bouche élargis, des joues gonflées et des fossettes, qui peuvent se dessiner selon la morphologie de la personne, sont les caractéristiques qui définissent l’expression faciale du sourire.

Sourire-Bien-être-joie

Ces dernières années, des scientifiques se sont intéressés aux effets du sourire sur l’organisme (corps et esprit). Les études de Tara Kraft et Sarah Pressman ont montré que le fait de sourire avait un impact sur la sensation de bien-être. En effet, il permet l’augmentation de la sécrétion d’hormones de plaisir telles que les endorphines. De plus, ces auteurs ont observé, lors de leurs travaux, une réduction du stress et une augmentation de la motivation à agir chez les participants ayant le sourire. 

Mark Stibich, spécialiste en longévité et en étude des comportement, explique comment le fait de sourire apporte une sensation de bonheur et renforce le système immunitaire. Plus d’une quinzaine de muscles du visage sont sollicités, ceci accompagné d’un esprit de détente. L’organisme est alors stimulé par les hormones de plaisir : sérotonine, endorphines, etc. Ces dernières favorisent le renouvellement des cellules et le ralentissement du vieillissement.

N’attendez pas d’être heureux pour sourire, souriez pour être heureux, Edward L. Kramer

Un sourire qui en dit long

Que vient dire le sourire? En général, il vient témoigner d’une sensation intérieure paisible, une certaine bienveillance ou tranquillité. En effet, de premier abord, le sourire est l’expression de la joie. Cependant, ce n’est pas toujours le cas. Il peut exprimer différentes sensations selon la situation. Il peut être conventionnel, mesquin, nostalgique, sarcastique, dissimulé, ironique et humoristique, amoureux ou méprisant. Si vous doutez des intentions de la personne qui vous sourit n’hésitez pas à lui demander précision, car le sourire peut être trompeur et vous pouvez vous y méprendre.

Sondage sur nos représentations

Afin d’identifier les représentations communes liées au sourire, un sondage a été réalisé, au mois de décembre 2017. Un des premiers résultats montre que plus de 93% des participants ont répondu avoir l’habitude de sourire au quotidien. Et ce, malgré le fait de ne pas connaitre les bienfaits du sourire sur l’organisme et la santé.

Le sentiment d’agréabilité d’un moment, l’état de bien-être et l’envie de partager son émotion avec quelqu’un semblent être les principales raisons qui amènent les personnes à sourire. Pour d’autres, cela peut être par gentillesse, par politesse ou pour entrer en contact avec quelqu’un. La majorité des participants ont répondu que le fait de sourire à quelqu’un leur permettaient d’entrer en connexion et de développer davantage le lien social. De plus, 95% des participants ont envie de sourire en retour à quelqu’un qui leur sourit. Pouvons-nous parler de contagion sociale?

Le sourire est une porte ouverte à la communication humaine, Jacques Caron

Enfin, 143 personnes sur 160 pensent qu’il est plus facile d’agir en ayant le sourire, comme pouvaient le souligner les études de Tara Kraft et Sarah Pressman. Les résultats du sondage montrent que sourire procure un sentiment de plaisir, de confiance et de satisfaction personnelle permettant d’être plus en adéquation avec ce que nous entreprenons.

Une rencontre, un échange, une connexion

sourire-montpellierLa photo ci-contre a été prise dans les rues de Montpellier. Ce jeune homme est sans-abri et fait la manche aux sourires. Les passants lui font toutes sortes de sourire, allant de la bienveillance au mépris. Pour lui, l’important est de voir un sourire se dessiner sur le visage des personnes qu’il rencontre car cela lui donne en retour une sensation de plénitude. Le sourire apparaît ici comme un moyen d’entrer en contact et de partager autour d’un geste simple et agréable.

Aujourd’hui, je vous invite à faire « l’expérience du sourire ». Le principe est de partager votre sourire avec les personnes qui vous croisez dans votre quotidien (commerçants, collègues de travail, entourage, passants dans la rue, etc.).

Soyez la raison du sourire de quelqu’un aujourd’hui.

Belle journée à vous!

Janie Aschieri – Psyhologue


De Bartillat, C. (1998). Le livre du sourire, Poche.

Hauvette, D. (2014). Vivre avec ses émotions et celles des autres, Broché.

Trungpa, C. (2009). Le sourire du courage, Poche.

Laisser un commentaire